DSpace Repository

L'aventure du raï: musique et société

Show simple item record

dc.contributor.author Daoudi, Bouziane
dc.contributor.author Miliani, Hadj
dc.date.accessioned 2019-06-20T08:28:42Z
dc.date.available 2019-06-20T08:28:42Z
dc.date.issued 1996
dc.identifier.uri http://e-biblio.univ-mosta.dz/handle/123456789/10984
dc.description.abstract Le 4 septembre 1994, cheb Hasni, l’un des chanteurs les plus populaires de la chanson raï, est assassiné dans son quartier natal à Oran. Ce meurtre et d’autres projettent le raï dans l’actualité politique. C’est de la vie des traditionnels cheikhate et cheiks, des modernistes chabete et chebs, dont il est question dans cet ouvrage, à travers l’histoire des métissages musicaux, la place et les chants des femmes chanteuses et les mutations culturelles au sein de la jeunesse algérienne. Le raï s’ est propagé à peu près partout dans le monde et particulièrement en France par les cassettes, les disques et les concerts donnés par ses plus célèbres vedettes, telles les maîtresses de la tradition cheikha Rimitti et cheikha Djénia, les jeunes novateurs comme Khaled, Mami, Zahouania, Fadéla, Sahraoui et cheb Hasni. Immédiat et baroque, constamment aux limites de la dérision et du dérisoire, esthétique du puzzle et de l’inachèvement, le raï préfigure une multiculture qui emprunte autant qu’elle modèle sans jamais relever d’une tradition fermée. Cet ouvrage est le premier à raconter et analyser l’histoire du raï, son originalité, son aventure. en_US
dc.publisher FeniXX en_US
dc.title L'aventure du raï: musique et société en_US
dc.type Article en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account