DSpace Repository

Fondement théorique et technique pour la restauration du fort de Santa Cruz

Show simple item record

dc.contributor.author KOURI Yamina
dc.date.accessioned 2018-11-12T10:13:44Z
dc.date.available 2018-11-12T10:13:44Z
dc.date.issued 2014
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/1180
dc.description.abstract Le patrimoine architectural reflète la profondeur historique de la ville. Les monuments et les sites historiques qui le représentent sont des lieux de mémoire, d’histoire et de témoignage qui possèdent une valeur historique et esthétique.Le devoir de le conserver en vue de sa transmission aux générations futures s’impose donc de luimême. Cette conscience patrimoniale s’est traduite par l’émergence d’une réflexion à l’échellenationale et internationalesanctionnée par l’élaboration des chartes et conventions internationales. Ces chartes définissent les principes fondamentaux qui doivent présider à la conservation du patrimoine.Le débat actuel sur la conservation vise à la permanence de leurs entretient assuré au premier lieu par une restauration fondée sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques, au deuxième lieu par un projet de réutilisation. L’Algérie, dans le but de conserver son patrimoine, plusieurs opérations de restaurationont été lancées, certaines achevéesdontles monuments sont réutilisés, mais plusieurs sontinachevéesdoncles monuments sontdélaisséeset abandonnés.Lechâteau fort Santa Cruz d’Oran, objet de notre étude, monument historique qui symbolise une période de l’histoire de la ville d’Oran, a bénéficié d’une opération de restauration en 2006, malheureusementil est en situation d’abondance depuis 2007 faute de l’arrêt immédiat du chantier. Nous supposonscomme hypothèse que le problème résidedans le manque des connaissances techniques et théorique de la restauration ainsi que dans leurs mis en application.Pour vérifiercette hypothèse nous avons analysées l’intervention de restauration faite dans le château fort Santa Cruz, en élaborant un diagnostic des pathologies et en proposant des remèdesadéquats. L’analyse nous a permis de déterminer une succession de défaillances à plusieurs niveaux, le manque de qualification du personnel dans la restauration, le non-respect des spécificités du monument, mais surtout au niveau de la loi 98-04 qui fait référence pour tous les concernés et qui a malheureusement un aspect général. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.subject Patrimoine, conservation, restauration, monuments, diagnostic. en_US
dc.title Fondement théorique et technique pour la restauration du fort de Santa Cruz en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account