DSpace Repository

Complexe Résidenciel et Touristique à Mersa Ben M’hidi

Show simple item record

dc.contributor.author REDJOUH, Essaad
dc.date.accessioned 2020-01-14T12:28:13Z
dc.date.available 2020-01-14T12:28:13Z
dc.date.issued 2019-03-04
dc.identifier.citation CHACHOUR Madjid en_US
dc.identifier.uri http://e-biblio.univ-mosta.dz/handle/123456789/15366
dc.description.abstract L’Algérie est en quête de développement de son tourisme, les premières mesures prises dans Ce domaine était de prendre en charge le patrimoine touristique. Plusieurs études ont été Lancées pour aboutir à la création de zones d’expansions touristiques en 1967. Actuellement l’Algérie a encore du mal à se faire une place parmi les pays du bassin Méditerranéen de grande attraction touristique comme le Maroc et la Tunisie. Parmi les villes du littoral algérien, Oran, Ain-Temouchent et Tlemcen sont les trois wilayas Qui disposent de plusieurs sites balnéaires dont seuls la diversité paysagère, le climat et la Beauté naturelle, suffisent pour drainer un grand nombre d’estivants, mais qui demeurent pour la plupart sans aucune structure d’accueil ni aucun aménagement. Parmi ces nombreux lieux, on peut citer la ZET de Mersa Ben M’hidi qui dispose d’un Potentiel Naturel remarquable, qui peut être exploité pour faire de ce lieu un des plus grands Pôles touristiques capables d’accueillir les vacanciers locaux et étrangers qui se dirigent vers Les pays voisins à la recherche d’une meilleure qualité.  Donc quel serait alors l’équipement touristique adéquat ?  Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour concrétiser ce projet ? Notre ambition de départ repose sur les questions liées à l’aménagement d’une étendue d’espace naturel paysagère se trouvant à Tlemcen. Ses sites abandonnés et délaissés évoquent la curiosité des décideurs, voire même des visiteurs. Cherchant à trouver un compromis entre nature et culture, nous essayerons de voir le rapport qui existe entre le paysage et l’architecture balnéaire qui est traité ici comme le mobile d’une idée abstraite, emmenant à façonner la forme architecturale d’un grand ensemble touristique et à déterminer ses activités ludiques, celle-ci, du point de vue stratégique, peuvent relancer la dynamique d’un site vierge qui est quasiment abandonné et le rendre plus attractif et impressionnant. Notre souci est de proposer une démarche conceptuelle (la démarche scénographique) d’un ensemble touristique, qui n’est pas autant nouvelle par son usage dans l’architecture paysagère, mais elle permet de réorganiser les différents espaces d’un équipement de très grande envergure, tel qu’un puzzle avec ses véritables excroissances, qui doivent être structurés et bien esquissés en fin de conception.  La question et de savoir, aussi, comment intervenir dans un site vierge en exploitant le maximum de ses potentialités touristique ? en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.subject tourisme en_US
dc.subject Paysage forestier en_US
dc.subject Complexe Résidenciel en_US
dc.subject Mersa Ben M’hidi en_US
dc.title Complexe Résidenciel et Touristique à Mersa Ben M’hidi en_US
dc.type Other en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account