DSpace Repository

Contribution l'étude de quelques caractères polymorphers en relation avec la productivité chez le lapin local

Show simple item record

dc.contributor.author BOUKABENE, Fouzia Kheira
dc.date.accessioned 2021-05-26T12:58:09Z
dc.date.available 2021-05-26T12:58:09Z
dc.date.issued 2020-06-17
dc.identifier.uri http://e-biblio.univ-mosta.dz/handle/123456789/17915
dc.description.abstract La caractérisation génétique des populations algériennes de lapin local est cruciale pour leur développement dans le cadre des programmes nationaux d'amélioration génétique et de conservation. Dans la présente étude, quinze marqueurs microsatellites ont été utilisés pour étudier la diversité génétique et la relation phylogénétique entre quatre populations algériennes de lapins; Blanc (B), Blanc et gris (G), Noir et blanc (N) et Brun et blanc (M) en plus de Gabali (EG) et de Nouvelle-Zélande (EN) d'Egypte. Les microsatellites étaient INRACCDDV0003, SAT2, SAT3, SAT4, SAT5, SAT7, SAT8, SAT12, SAT13, SOL30, SOL33, SOL44, D3Utr2, D6Utr4 et D7Utr5. Quatre vingt dix animaux ont été étudiés dont 15 lapins de chaque population. Les résultats ont révélé que le nombre moyen d'allèles par locus était de 14,26 et l'hétérozygosité moyenne de 0,62 et allant de 0,47 dans le marqueur SAT2 à 0,8 dans le marqueur D6Utr4 alors que l'hétérozygosité attendue était en moyenne de 0,72 et variait de 0,62 dans le marqueur SAT2 à 0,77 dans le marqueur SOL44. Le contenu d'information polymorphique (PIC) moyen était de 0,85 et variait de 0,77 au locus D3Utr2 à 0,93 au locus SOL33. La plupart des locus ont montré des écarts par rapport à l'équilibre de Hardy-Weinberg avec un niveau hautement significatif. Le coefficient de consanguinité des individus par rapport à la population totale (FIT) était le plus élevé de 0,28. Le déficit hétérozygote à l'intérieur de la population (FIS) était en moyenne de 0,13. La variation par paires entre les populations (FST) était en moyenne de 0,16 et se situait entre 0,09 pour D3Utr2 et 0,27 pour SAT2. La plus grande distance génétique de Nei par paires a été enregistrée entre G et EG (0,87) et la dis- tance génétique la plus proche pour la population natif était entre M et N (0,33). Le plus petit FST par paires a été enregistré entre G et M (0,059). Les populations B, G et M, N ont été groupées ensemble formant un amas de mosaïque mélangé. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université de Mostaganem en_US
dc.subject Diversité ; phylogénétique ; lapins algériens ; lapins égyptiens ; marqueurs microsatellites. en_US
dc.title Contribution l'étude de quelques caractères polymorphers en relation avec la productivité chez le lapin local en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account