DSpace Repository

LES ENJEUX CLES DE LA COMPETITIVITE EN PAYS EN DEVELOPPEMENT: VERS UNE APPROCHE INTÉGRÉE DE LA POLITIQUE COMMERCIALE INTERNATIONALE

Show simple item record

dc.contributor.author YOUCEFI, Rachid
dc.contributor.author MOKHEFI, Amine
dc.contributor.author OUDDANE, Bouabdellah
dc.date.accessioned 2018-12-31T21:12:58Z
dc.date.available 2018-12-31T21:12:58Z
dc.date.issued 2012-10
dc.identifier.issn 2600-6383
dc.identifier.uri http://e-biblio.univ-mosta.dz/handle/123456789/7586
dc.description.abstract La politique commerciale des pays peu développés peut être étudiée avec les mêmes outils analytiques que ceux utilisés pour sa discussion dans les pays avancés. Les problèmes particuliers caractéristiques des pays en développement sont cependant différents. En particulier, la politique commerciale des pays en développement se préoccupe de trois objectifs : promouvoir l'industrialisation ; faire face au développement inégal de l'économie domestique; contrecarrer des relations économiques avec les pays avancés basées éventuellement sur l'exploitation et l'injustice. La politique gouvernementale d'industrialisation a souvent été justifiée par l'argument de l'industrie naissante : pour celui-ci, les industries nouvelles ont besoin d'être protégées temporairement de la concurrence des industries établies dans d'autres pays. L'argument de l'industrie naissante est seulement valable s'il peut être formulé sous la forme de l'argument d'échec de marché en faveur de la protection. Les deux justifications données habituellement sont l'existence d'imperfection sur les marchés des capitaux et le problème d'appropriabilité des connaissances générées par les firmes pionnières. En utilisant comme justification l'argument de l'industrie naissante, beaucoup de pays peu développés ont poursuivi des politiques d'industrialisation en substitution des importations où des industries domestiques sont créées sous la protection de droits de douane et de quota à l'importation. Bien que ces politiques aient permis de développer l'industrie manufacturière, elles n'ont pas globalement donné les gains attendus en matière de croissance économique et de niveau de vie. Beaucoup d'économistes formulent aujourd'hui des critiques sévères à l'égard de la substitution des importations : ils prétendent qu'elle a encouragé un système de production inefficient et à coût élevé. Par ailleurs, la plupart des pays en développement sont caractérisés par le dualisme économique: un secteur industriel à haut salaire et à forte intensité du capital y coexiste avec un secteur traditionnel à bas salaire. Les économies duales ont souvent un grave problème de chômage urbain. L'approche proposée par cette communication est de définir une nouvelle approche en matière de politique commerciale. Elle a pour objectif essentiel de faire un état des lieux des forces et des faiblesses du secteur de l'industrie en pays en développement et de l'impact des différentes politiques commerciales pour déboucher sur la définition de stratégies précises. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Revue les cahiers du POIDEX en_US
dc.relation.ispartofseries 01;01
dc.subject Economie duale - Pays en développement Industrialisation par substitution des importations –Dualisme économique - compétitivité internationale en_US
dc.title LES ENJEUX CLES DE LA COMPETITIVITE EN PAYS EN DEVELOPPEMENT: VERS UNE APPROCHE INTÉGRÉE DE LA POLITIQUE COMMERCIALE INTERNATIONALE en_US
dc.type Article en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Browse

My Account